Mutation sur postes spécifiques DDFPT année scolaire 2016-2017

mutation

Saisie des vœux sur SIAM du 17 Novembre à 12h00 au 6 décembre 2016 à 12h00. Ces demandes devront être formulées, sous peine de nullité, par l’outil de gestion Internet dénommé « I-Prof » rubrique « Les services/Siam ».

Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques (ex Chef de travaux)

Le mouvement spécifique s’adresse aux directeurs délégués aux formations professionnelles et technologiques (DDF) , titulaires de la fonction, qui souhaitent un changement d’affectation et aux enseignants reconnus aptes à exercer cette fonction et inscrits sur une liste d’aptitude rectorale, conformément aux dispositions de la circulaire n°2016-137 du 11 octobre 2016 portant sur la fonction de DDF (ex chefs de travaux) Les DDF titulaires (agrégés et certifiés) des disciplines technologiques peuvent également demander à exercer la fonction de DDF en lycée professionnel et les DDF titulaires (P.L.P.) peuvent demander à exercer en lycée technologique.

Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques – DDF (ex chef de travaux)

Dans la lettre de motivation, les candidats explicitent d’une part leur démarche de mobilité et plus particulièrement quand, titulaires de la fonction (agrégés ou certifiés) ils sollicitent un poste de DDF de lycée professionnel, ou que DDFde lycée professionnel titulaires de la fonction (PLP) ils sollicitent un poste de DDFde lycée technologique (ils indiqueront alors les postes sollicités), et, d’autre part décrivent sommairement la structure pédagogique de leur établissement actuel.
Les candidats à la fonction doivent être inscrits sur une liste académique d’aptitude à la fonction de DDF. Ils explicitent dans la lettre leur perception de la fonction de DDF ainsi que les principaux projets qu’ils envisagent de conduire dans le cadre de la fonction sollicitée.

BO spécial n° 6 du 10 novembre : http://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE_6/51/0/BOSPE_MEN_6_659510.pdf

Ces postes concernent indifféremment les PLP, certifiés ou agrégés.

Pré-recrutement :

Les nouveaux/nouvelles candidat-e-s doivent avoir au préalable satisfait à la procédure d’ « habilitation académique », forme de pré-recrutement. Ils/Elles ont la possibilité de candidater dès qu’ils/elles ont cinq ans d’enseignement au premier septembre. Ils/Elles conserveront cette habilitation pendant trois ans.
Les candidat-e-s en cours de procédure d’habilitation peuvent postuler.
Procédure de mouvement :

Les candidat-e-s peuvent émettre des vœux précis comme des vœux larges, mais aucun barème ne permet de départager les candidat-e-s sur des vœux
identiques.
Des avis sont émis sur leur dossier par le chef d’établissement de départ, le recteur et le corps d’inspection. L’inspection générale émet alors son avis et
classe les candidat-e-s à un même poste.
Lors du groupe de travail de début février, les demandes sont examinées et une affectation éventuelle est proposée.
Seule la CAPN émet l’affectation définitive !

Procédure d’affectation :

Les candidat-e-s retenu-e-s sont affectés pour un an. Le maintien dans la fonction est subordonné à une inspection.
Après l’année dite « probatoire », il est demandé de rester au moins deux ans sur le même poste avant d’envisager une nouvelle mutation dans ces
fonctions.
En cas d’avis défavorable, si le stage est effectué dans une autre académie, les candidat-e-s seront réaffecté-e-s dans leur académie d’origine, mais sur tout poste vacant.

%d blogueurs aiment cette page :