Et maintenant

Et maintenant

Exit la 91-306. Voici donc la circulaire 11-056 parue tout récemment BO de l’Education nationale et qui définit désormais la fonction de chef de travaux. Depuis dix ans et plus, nous souhaitions avec force et ferveur que notre fonction soit reconnue grâce à un statut (personnel de direction) ou une circulaire digne de ce nom. C’est une circulaire non négociée et non négociable par le cabinet du ministre et les services du ministère que nous avons obtenue.

Que personne ne se trompe de cible, l’APROTECT avait, le 30 octobre 2010, émis toutes les réserves et critiques (voir nos observations) sur le projet de cette nouvelle circulaire. Critiques et remarques qui n’ont pas trouvé l’écoute du ministère, surtout pas dans la revalorisation salariale au sujet des heures supplémentaires transformables en indemnité de responsabilité ou en augmentation de NBI. Il est vrai que nous ne pouvions pas attendre grand changement du ministère, sachant que le gouvernement actuel a gelé les salaires des fonctionnaires jusqu’en 2012 !

Et maintenant que va faire l’APROTECT ? Elle n’attendra pas l’échéance de 2012… Nous allons nous attaquer à notre indemnité de responsabilité, créée en 1991, qui n’a connu qu’une seule augmentation en 2002 et n’est toujours pas indexée sur le point d’indice. Voila la prochaine bataille de l’APROTECT.

Didier MICHAUX

Président de l’APROTECT

%d blogueurs aiment cette page :